La tendresse des loups (Claude Lévêque)

De atlasmuseum
Aller à : navigation, rechercher

Notice+

Tenderness of Wolves
Coil
Tout était-il en vain?
Was all in vain?

Ou avez-vous pleuré?
Or did you cry?

Pas besoin de demander, mes larmes se sont taries
No need to ask, my tears have run dry

C'est la fin de ma pitié
This is the end of my pity

J'attends de mourir
I await to die

Toi maintenant les vivants, moi maintenant les morts
You now the living, me now the dead

Pour prouver que tu m'aimais
To prove that you loved me

De simples mots n'auraient pas pu dire
Mere words could not have said

Mordant dans la peau, dans la chair, en moi
Bitting into skin, into flesh, into me

Prenant tout ce que tu peux
Taking all you could

Oh, je te donnerais toujours du sang
Oh, I'd still give you blood

Juste pour peindre tes lèvres
Just to paint your lips

Si tu devais leur souhaiter du rouge
If you should wish them red

Mes désirs, ton baiser est terminé
My desires your kiss completed

Mais seulement maintenant je peux voir
But only now I can see

La joie vicieuse quand tu as pris plaisir
The vicious joy when you took delight

Derrière chaque baiser ta piqûre de poison
Behind each kiss your poison bite

Et quand tout a été donné
And when my all was given

Et tu avais pris
And you had taken

Oh Judas comme un chien
Oh dog-like Judas

Tu as disparu
You did disappear

Tout était-il en vain?
Was all in vain?

Ou avez-vous pleuré?
Or did you cry?

Pas besoin de demander
No need to ask

Toi maintenant les vivants, moi maintenant les morts
You now the living, me now the dead

Œuvre

TitreLa tendresse des loups
Description
« Cette œuvre fait partie des expériences dans des lieux patrimoniaux marqués et dans lesquels je dois provoquer un écho. Ces lieux posent d'autres questions que ceux appropriés à l'art. Le titre La Tendresse des Loups est une métaphore qui joue sur le contraste entre la légende populaire du loup cruel et la légèreté sensorielle de cette parure de fleurs. C’est la traduction française d’un titre du groupe Coil » explique l’artiste.
Source: https://www.uneteauhavre.fr/fr/la-tendresse-des-loups


Le titre emprunté à Coil "La tendresse des loups" parle de Fritz Haarmann, appelé le loup de Hanovre pour avoir tué des dizaines de jeunes garçons et jeunes hommes.

To anyone interested, this song "Tenderness of the wolves" by Coil, is about fritz haarmann, the so called wolf of hannover, who murdered two dozen young boys.

Concernant l'utilisation du lys blanc : c’est lorsque les Croisés introduisent le lys en Europe que la fleur va prendre place dans le culte de la Vierge Marie. Un vers du Cantique des Cantiques , « tel est le lys entre les chardons, telle est ma bien-aimée entre les jeunes femmes » inspire alors l’Eglise catholique médiévale qui voit dans le lys un attribut de la Vierge Marie. Dans l’iconographie religieuse, le lys blanc est représenté près de la Vierge, ou dans les mains de l’archange Gabriel lors de l’Annonciation. La fleur est également conviée aux communions et aux noces catholiques, en tant que symbole de l’amour chaste et de la pureté.
En raison de sa connotation religieuse, le lys blanc est l’emblème de l’innocence et de l’amour pur.
Date2020
Date de restauration2020
Natureéphémère
MouvementEsthétique relationnelle
Domaineinstallation
Couleurblanc
Matériauacier, matière plastique
Sujet représentéinnocence sacrifiée
InfluencesFritz Haarmann, Coil
CommissaireJean Blaise

Site

Lieuéglise Saint-Joseph
VilleLe Havre
DépartementSeine-Maritime
RégionNormandie
PaysFrance
PMRaccessible, sans aide, aux personnes à mobilité réduite
Latitude/Longitude49° 29′ 19″ N
0° 06′ 49″ E

ATLAS





















Fichier:Unnamed-loups.jpg