Parades, balades et distorsions (Ador et Semor)

De atlasmuseum
Aller à : navigation, rechercher

Notice+

le projet « Parade, Balade et Distorsion » 2017, c’est fini ! L’heure est au bilan. Six mois ont passé, des fresques sont nées, ici et là. D’un quartier à un autre. À Nantes, Rezé, Orvault, Saint-Herblain. D’étranges personnages ont surgi, des animaux aussi. De juin à novembre 2017, c’est tout l’univers d’Ador et Semor qui est apparu. Incongru, loufoque, inattendu, amusant, surprenant. Récit d’une belle aventure.

Tout commence début juin, sur le quai Marquis d’Aiguillon, avec un impressionnant bâtiment appartenant au port maritime (Nantes Saint-Nazaire Port) : c’est un mur immense, de 140 mètres de long sur 7 mètres de haut, qui attend Ador et Semor. Repeint en marron par Jérémy et Johan de l’association Pick Up Production, partenaire du projet, ce mur révèle peu à peu, en noir et blanc exclusivement, une grande frise. Et fait apparaitre de drôles de personnages, des animaux, des convois d’objets non identifiés et des gens venus de nulle part ou de partout !

Ce « défilé burlesque et monumental », composé de dix masses, réalisé avec 200 bombes aérosols et des nacelles pendant une quinzaine de jours sous un soleil généreux, surprend par son ampleur. Avec une particularité de taille : la fresque, intitulée « Trafic », se voit d’en face, du Hangar à Bananes, et du Navibus, lors d’un petit tour sur la Loire. Une visibilité exceptionnelle pour cette oeuvre, réalisée dans le cadre du Voyage à Nantes !

Œuvre

TitreParades, balades et distorsions
Naturepérenne
Mouvementart urbain
Domainedesign
Précision sur le domaineobjet tangible ; œuvre d’art

Site

LieuNantes, Rezé, Orvault, Saint-Herblain
PaysFrance
PMRaccessible, sans aide, aux personnes à mobilité réduite
Latitude/Longitude47° 12′ 34″ N
1° 33′ 56″ O

ATLAS





















Fichier:©clément-poncin-parade-balade-et-distorsion-trafic-2.jpg